.

Locations maisons vacances en Limousin

 





 

- MIALLET :

miallet.jpg (10423 octets)

A l’origine, attaché au conté de Limoges, la commune de Miallet se développe autour de la chatellerie de Lambertie. Lieu d’accueil au 12 éme siècle. Elle doit son expansion au commerce, à l’artisanat, à l’agriculture et à sa situation géographique. Elle atteindra son apogée démographique au 19 éme siècle.

Des sites d’intérêts : Découvrez l’Église du 12 éme siècle, le monument au mort datant de 1870, le « chêne centenaire » et les portes cloutées.

L’environnement : La barrage de Miallet 77 ha, la cité Découverte Nature, le Sentier des 12 centenaires et le Sentier d’interprétation du Barrage (situé à 250 m de votre location).
 
- BRANTÔME : (environ 30 mn) LA VENISE VERTE 

   Copyright 2003 05 53 51 62 62 cliquez pour agrandir

Brantôme accueille toute l’année les amoureux de la nature, du « Bien vivre » et du « Bien manger ».

Le clocher est certainement le plus ancien campanile de France. Il a, en effet, la particularité d’être bâti non sur l’église mais sur le surplomb rocheux qui la domine.

L’abbaye Bénédictine de Brantôme fut fondée en l’honneur de St-Pierre et St Sicaire par Charlemagne au début du IX éme siècle.
 
Une falaise en croissant, surmonté d’un écrin boisé, au pied de laquelle s’élève son abbaye et se love sa rivière Dronne qui entoure la cité. La Venise du Périgord est une île. Aujourd’hui, porte du parc Naturel Régional Périgord Limousin et joyau du Val de Dronne, Brantôme vous enchantera par l’atmosphère reposante du jardin des moines. Vous pourrez partir à la découverte de l’abbaye bénédictine et du parcours troglodytique d’une dizaine de cavités, dont la célèbre grotte du jugement dernier. La renommé des belles tables de Brantôme vous invite à une halte gastronomique. Vous aurez la possibilité de visiter ce site en bateau-promenade. Possibilité aussi de faire du canoë-kayac sur la Dronne, de visiter le plus vieux clocher de France, le château de la Hierce avec son jardin botanique, le musée Fernand Desmoulin avec ses peintures médiumniques, le musée rêve et miniature.

 Marché le vendredi matin  


- LA COQUILLE :  

Pour preuve de leur pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle, les pèlerins rapportaient de leur voyage une Coquille Saint-Jacques. Comme La Coquille servait de relais, le nom de la commune était alors tout trouvé.

L’église de La Coquille est sûrement le plus vieux monument de la Coquille. Toutes les générations l’ont vu se développer, s’agrandir et se modifier.

Marché le jeudi matin

coquille.jpg (20579 octets)


- JUMILHAC : (environ 25 mn) SITE MAJEUR DU PARC NATUREL 
 
Château de Jumilhac avec : 
- La légende de « la fileuse » 
- Jardins thématiques : or et alchimie

On l’appelle le pays de l’arbre et de l’eau. De nombreuses activités vous sont proposées. La commune de Jumilhac le Grand a accueilli quelques années Eugène Le Roy qui en fût le Percepteur ; l’auteur du célèbre roman « Jacquou le Croquant » s’y maria et, dit-on, y trouva l’inspiration pour son roman « Le Moulin du Frau ». L’or est exploité dans le sol de la commune depuis le II éme siècle avant J.C. Cette richesse du sol a fait de Jumilhac un lieu important pour la frappe des monnaies d’or appelées trémisses ou triens (Véme, VI éme, VII éme siècles)

Veillant les gorges de l’Isle le Château de Jumilhac est un véritable bijou « romantique ». Il est édifié au XII ème siècle mais ne trouve sa forme actuelle qu’à partir de 1580, date à laquelle il entra en possession d’Antoine Chapelle important Maître de Forges, ennobli par Henri IV. Le 1er comte de Jumilhac remit le Château en état et lui donna ses majestueuses toitures, « les plus romantiques de France », selon Gustave Doré.

Le Château classé au patrimoine national des monuments historique s’ouvre à l’arrière sur des jardins surplombant l’Isle. Jouxtant, l’église Saint-Pierre-es-Liens édifiée aux XI ème et

XII ème est classée monument historique. 

Le Château renferme une légende : La légende de la fileuse… 

Marché 2 ème et 4 ème mercredi de chaque mois


- SAINT JORY DE CHALAIS :

Une légende du pays veut que le « dolmen de la pierre levée » porte la trace du sabot posé par Hérode quand il scrutait l’horizon à la recherche de la Sainte-Famille abritée sous le table même. La table est formée par une grande pierre horizontale, légèrement inclinée, circulaire d’un diamètre de près de quatre mètres.


- THIVIERS : (environ 15 mn) CAPITALE DU FOIE GRAS 
 
A l’origine place forte Gauloise puis ville féodale bâtie autour de ses châteaux et de son église. Musée du foie gras avec toute l’histoire de l’oie et du canard de la préhistoire à nos jours.

Marché le samedi matin


- SORGES : (environ 30 mn) CAPITALE DE LA TRUFFE 
 
Eco-musée de la truffe : vie de la truffe, découverte de tous les secrets de la recherche du célèbre diamant noir. 
Ferme Andrevias : visite de l’élevage, découverte des étapes de fabrication du foie gras. 


- SAINT JEAN DE CÔLE : (environ 20mn) « PLUS BEAUX VILLAGE DE FRANCE » 
 
Lauréat du concours des plus beaux toits de France. 
Château de la Marthonie : Une mosaïque d’architecture du XVè au XVIIè, domine la place avec son ensemble crénelées. L’église St Jean Baptiste du XIIè siècle 
Le Château de la Marthonie : Château du XII ème siècle, monument classé, situé au cœur même du village, il domine majestueusement la jolie place de Saint Jean.

L’un des plus fameux résidents de cette bâtisse fur Mondot de la Marthonie, premier président de la Cour du Parlement de Bordeaux puis à Paris, conseiller de la Reine Mère quand François 1er passa en Italie, Mondot de la Marthonie bâtit également le Château de Puyguilhem à Villars.

L’église Romano-Bysantine Saint Jean Baptiste XII ème siècle. Construit à la fin du XIème siècle, vers 1083. sur ordre de Raynaud de Thiviers, alors évêque de Périgueux, l’Eglise de Saint Jean de Côle, devenue église paroissiale au fil du temps, est en fait l’ancienne église du prieuré. 

Cet édifice, parfaitement orienté, possède un plan insolite, unique en Périgord et peut-être même en France. L’église semble s’organiser en demi-cercle autour de l’abside, puisque le nef est constituée d’une seule travée carrée, surmontée à l’origine d’une coupole.


- VILLARS : (environ 15 mn) VILLAGE AUX TROIS MERVEILLES 
 
1- Château Renaissance de Puyguilhem (début du XVIè) riches décorations sculptées, meubles et tapisseries. 
2- Abbaye de Boschaud une des quatre abbayes cisterciennes du Périgord. 
3- Grotte de Villars (30 000 ans avant notre ère) peintures et gravures du magdalénien ancien. Concrétions, espace muséographique sur la géologie et la préhistoire.


- PAYS NONTRONNAIS :

Les caractéristiques géographiques et géologiques du Pays Nontronnais ont joué un rôle prédominant dans le rayonnement du territoire. L’eau et la forêt très présentes ont permis une occupation très ancienne et le développement de multiples activités.

Berceau de l’homme : La grotte de Teyjat et son espace muséographique nous révèlent d’exceptionnelles gravures représentant le phase ultime de l’art pariétal animalier avant sa disparition.

Des Activités variées : Les métiers du bois, du cuir et du textile ont contribué à la renommée du Nontronnais.

Le pays Nontronnais s’étend aux confins de deux assises géologiques : bordure occidentale du Massifs Central et bordure nord orientale du bassin aquitain. La transition entre ces deux domaines est marquée par une faille qui traverse le territoire du pays Nontronnais.

Cette particularité géologique entraîne l’existence de terrains et de milieux très différents :

- Terrains cristallins à dominantes acide, peu fertiles dont la vocation traditionnelle est la forêt.

- Prairies et terrains sédimentaires qui offrent une grande variété de situation : coteaux calcaires, fonds de vallées larges qui constituent de bonnes terres agricoles, plateaux situés entre les vallées donnant lieu à une importante couverture forestière.

Marché le samedi matin

Copyright © 2005 France Services Internet  : mardi 02 décembre 2014      Mentions légales  Éditeur du site

 

 

 

 

 

 

PARC NATUREL PERIGORD-LIMOUSIN :


Aux confins de l’Aquitaine et du Limousin, entre Angoulême, Limoges et Périgueux, le Parc naturel régional Périgord-Limousin offre un pays préservé, aux dimensions humaines et au riches patrimoine.

On peut y parcourir toute l’année des sites naturels remarquables (zones humides, tourbières, étangs, pelouses calcaires…), des sites exceptionnels (cratère géant de la météorite de Rochechouart), et y découvrir une faune d’un grand intérêt et d’une grande diversité (loutre, cistude d’Europe, cincle plongeur…)

Concerts, fêtes villageoises, spectacles, activités sportives, sorties découvertes, repas animés : les 78 communes du Parc sont le lieu de centaines d’animations et manifestations diverses, destinées à tous les publics. Toute l’année (pas seulement les deux mois d’été !) est ainsi proposé aux habitants et visiteurs du Périgord-Limousin un programme renouvelé, issu le plus souvent de la créativité et du dynamisme des communes et associations.

 

 

 

 

MAILLET 
BRANTOME
LA COQUILLE
JUMILHAC
SAINT JORY
THIVIERS
SORGES
SAINT JEAN COLLE
VILLARS
PAYS NONTRONNAIS
PARC NATUREL DU LIMOUSIN